Jour 11 : Calme plat



Maxime Sorel et Guillaume Le Brec, en ce vendredi matin, sont toujours 17ème au classement général provisoire de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre et sont depuis hier entrés dans le fameux pot au noir qui est particulièrement difficile à franchir et qui a totalement redistribué les cartes en tête de la flotte des IMOCA.


Le tandem V and B – Mayenne doit faire preuve de patience dans cette zone de convergence qui engendre des vents aléatoires passant de 0 nœuds à 25 nœuds très vite. Cette portion de la compétition transatlantique en double est cruciale avant d’aborder la fin de l’épreuve et de toucher enfin les alizés du Sud-Est. Il s’agit pour les marins de profiter de toutes les petites risées sur le plan d’eau afin d’aller vers le but, de régler en continu sur le pont et de barrer. Une situation vraiment inconfortable qui demande beaucoup d’énergies et qui appelle à très peu de sommeil.


A un peu plus de 1000 milles de la délivrance brésilienne, V and B – Mayenne est dans son match et peut encore espérer le top 15, le pot décidera…


Suivez le dragon sur la Transat Jacques Vabre : https://www.sailingtogether.fr/transat-jacques-vabre-2019


30 vues1 commentaire