C'est parti !

Maxime Sorel a pris à 17h00 le départ de sa première course en solitaire, la Bermudes 1000 Race, à bord de son monocoque de 60 pieds V and B – Sailing Together. Le navigateur, licencié à la société nautique de la baie de Saint-Malo, part dans l’inconnu sur ces 2000 milles nautiques qui emmèneront la flotte des 17 concurrents vers le Fastnet, au large des Açores et Brest. « J’ai évidemment un peu d’appréhension » racontait Maxime avant son départ. « C'est une grande première pour moi car je n’ai jamais navigué en solitaire sur mon nouveau voilier. J’ai vraiment décidé de naviguer en toute sécurité afin au fur et à mesure de m’adapter à la machine. Je vais partir sans trop toiler à l’avant mon bateau. Cela va à l’encontre de la performance mais je souhaite dans un premier temps réussir mes manœuvres. » Dans un flux d’Ouest de 15 nœuds, les marins sont actuellement en train de sortir de la baie de Douarnenez. Dès cette nuit, le vent devrait mollir jusqu’à 5 nœuds alors que la mer sera toujours désordonnée suite à la violente dépression passée sur la Bretagne dernièrement. « On ira ensuite à la recherche d’une bascule à l’Ouest avant certainement d’atteindre le Fastnet dans un régime de Nord-Est » Bref, il va y avoir du boulot à bord de V and B – Sailing Together lors de ces premiers jours de compétition et avant de se diriger vers l’archipel des Açores. Rappelons que la Bermudes 1000 Race est qualificative pour le Vendée Globe et que l’équipe de Maxime Sorel est à la recherche de partenaires afin de compléter son budget de fonctionnement.


A suivre avec notamment une cartographie intégrée :

https://www.sailingtogether.fr/bermudes1000race2019




© Photo : Jérémy SOREL - © Vidéo : Damien LE TEXIER

127 vues1 commentaire